Raie Manta

MANTALEAU

 

 

drapeau la dominique Compte-rendu du séjour à La Dominique en mars 2003

 

 

 

 

 

Bientôt des photos de ce voyage...

Date du séjour : 7 au 24 mars 2003

Organisation du voyage : Individuelle

Club : East Carib Dive

Plongées réalisées : 33 (dont 1 de nuit)

satisfaite Avis général : Satisfaite

 

Sites de mes plongées :

The Wreck, Rodney's Rock, Dangle Bens Pinnacle, The Bime, Nose Reef, Coral Garden, Barry's Dream, Maggie's Point, Whale Shark Reef, Rina's Hole, Lauro Reef, Dolphin Resort Reef, Brain Reef, Scott's Head Pinnacle, Scott's Head Drop Off, Champagne, Douglas Bay, Toucari Caves, Cabrits Point

Récif local de La Doudou

 

Un peu de géographie...

carte La Dominique

carte La Dominique

 

Compte-rendu du séjour

Cela faisait longtemps que nous avions envie d'aller plonger à La Dominique, un peu loin des sites classiques des Caraïbes. En 2002, un plongeur a laissé quelques informations sur ce site en indiquant de contacter La Doudou. Super conseil!

En fait, La Doudou, c'est Béatrice, une charmante française installée là-bas avec son mari Harald.

Nous n'avons pas regretté cette rencontre ! Béatrice et Harald, ainsi que leur guide de plongée Loni, nous ont fait passer de fantastiques vacances.

 

Le voyage

Le voyage est le plus difficile : un avion jusqu'à Fort de France ou Pointe à Pitre, une nuit sur place, et un ferry de bon matin (nettement moins cher que l'avion), et enfin, La Dominique, où un taxi nous attendait pour nous faire découvrir notre lieu de séjour.

 

Le logement

Nous sommes partis à 3, et suivant les conseils de Béatrice (qui loue également des chambres d'hôtes), avons loué une maison à quelques minutes du centre de plongée.

Excellent choix, petite maison sympa avec 2 chambres, cuisine équipée, linge de lit et de toilette fourni, et, cerise sur le gâteau, une terrasse surplombant la mer d'où nous n'avons manqué aucun coucher de soleil en sirotant une bière locale (Kubuli pour les initiés) ou un punch. Sans compter sur des tarifs imbattables comparés aux prix des hôtels!

 

Les repas

Le village, situé à une quinzaine de minutes de la maison permet de se ravitailler pour le petit déjeuner ou pour dîner, mais ce fut rarement notre cas.

En effet, Béatrice tient sur la plage un charmant petit bar restaurant et compte tenu du manque de certains produits sur l'île, on peut dire qu'elle fait des miracles culinaires.

Avez-vous souvent eu la chance de manger un super coucous au bord de la mer des Caraïbes, nous oui ! Sans compter tout le reste, langoustes et autres plats plus « européens ». Le midi, une salade ou une pizza. tout ça pour des prix très raisonnables.

 

La plongée

Tenu par Harald, ce centre sur la plage, à côté du bar restaurant (5 mètres de marche quand même !) est un havre de paix et totalement anti-stress. Bien sur, de quoi stocker l'équipement, le rincer et le faire sécher (pour ceux qui n'ont pas leur propre équipement, du bon matériel Scubapro).

Nous sortions le matin vers 8h30 pour faire 2 plongées avec un intervalle en surface d'environ 1 heure .

De retour vers 12h30 / 13h00, on a le temps de faire d'autres activités, comme se prélasser sur la plage, visiter cette superbe île sauvage, ou refaire une troisième plongée sur le récif local.

Ah, le récif local, surnommé Doudou Reef ! C'est un joli petit récif avec pleins de petites surprises : murènes, tortues, hippocampe, raies électriques, scorpions, anguille serpent font partie de ce qu'on y a vu.

Les plongées du matin étaient elles aussi très belles, la faune et la flore sont très bien préservés et Harald ou Loni (l'autre instructeur travaillant au centre) sont des exemples de plongeurs tranquilles, non stressants et attentifs.

Nous avons eu la chance d'aller 3 fois à Scotts Head, où le tombant est vraiment magnifique, et de croiser des raies aigles sur les récifs à proximité du centre.

La plongée de nuit est également possible et très jolie : poulpes, crabes, crevettes, murènes, comatules, tout est de sortie la nuit.

 

Activités hors plongée

En dehors de la plongée, l'île, aussi nommée l'île aux 365 rivières, propose de belles randonnées, des lacs, cascades, grottes, et des surprises, telle une grotte d'eau froide où l'on peut prendre une douche d'eau chaude, un effet fabuleux pour finir une randonnée.

Les déplacements sont faciles, par les bus locaux ou en stop.

Les gens sont extrêmement gentils et à aucun moment n'ont essayé de vendre quelque chose, au moins, on peut se promener ou paresser sur la plage sans le moindre harcèlement touristique, c'est assez rare pour être signalé.

 

Pour organiser votre séjour et vos plongées, le plus simple est de contacter Béatrice et Harald via leur site web : http://eastcaribdive.free.fr ou http://www.dominicadiving.com ou http://www.east-carib-dive.com

 

Les Plus de ce voyage

- A consommer sans modération : la sourire et la bonne humeur de Béatrice et d'Harald... et avec un peu plus de modération, la Kubuli et le ti-punch de Béatrice au bord de la plage...

- Le côté sauvage et préservé de l'île et des plongées (croiser un autre plongeur est un défi que nous n'avons pas atteint!)

 

Les Moins

- Aucun si ce n'est l'agressivité d'un des habitants et la passivité de la police locale...

 

Conclusion

clapJe recommande cette destination pour plonger en dehors des sites touristiques des Caraïbes, au calme, loin de tout.

Fanatiques de clubs, d'animation et de disco s'abstenir ! Amoureux de la nature et de la plongée accourir !

 

 

Retour en haut de la page

 

© MANTA 2008 - 2011