Raie Manta

MANTALEAU

 

 

drapeau egypte Compte-rendu du séjour en Égypte en juin 2002

Wadi Lahami et Marsa Shagra

 

*Si vous utilisez Internet Explorer, vous pouvez sans risque autoriser le contenu bloqué pour visualiser le diaporama

 

 

Photos à venir

 

Date du séjour : 22 juin au 7 juillet 2002

Organisation du voyage : agence Aquarev

Club : Wadi Lahami et Marsa Shagra

Plongées réalisées : 36 (dont 2 de nuit)

sourire Avis général : Satisfaite de Wadi Lahami!

 

Sites de mes plongées :

Wadi Lahami

Sites des plongées du matin : Iny, Habili Dominique (anemone city), Abu Galawa Small, Habili Corraine, Walking dive, Abu Galawa Big, Angel, Malahi, Lahami Nord, Lahami sud (the way to heaven), Maksour, Iron Garden, Claudia, Sataya, Bloemen

Sites locaux l'après-midi : Shabrour, Daisy, Ras bonne, Habili Gazella,

Plongée de nuit : Torfa

 

Marsa Shagra : Elphinstone (x4), House reef nord, Dolphin Reef.

 

 

Un peu de géographie...

carte egypte

 

Carte des sites de plongée à Wadi Lahami

carte de plongee Wadi Lahami egypte carte de plongee Wadi Lahami egypte

 

Compte-rendu du séjour

Première fois à Wadi Lahami, un camp découvert suite à un compte-rendu sur Bons et Mauvais Plans, et l'envie d'essayer ce système de camp de plongée sous la tente, loin de tout!

Un peu inquiets quand même du confort, nous décidons de partager le séjour en commençant par une semaine en tente à Wadi Lahami, puis 1 semaine en chalet à Marsa Shagra.

 

Première partie à Wadi Lahami

Pour tous les détails concernant le voyage, le logement, les repas, les plongées et les loisirs hors plongée, cf compte-rendu Wadi Juin 2005.

 

 

Seconde partie à Marsa Shagra

A Wadi Lahami, tout est facile, organisé, sans contraintes...

Quel choc en arrivant à Marsa Shagra ! Le camp est vide, nous sommes 4 clients... ce qui expliquera peut-être la dilettante ambiante et l'organisation, quoique ceci n'étant pas une excuse car à Wadi, le même service est appliqué qu'il y ait 2 ou 20 plongeurs sur place!

Personne ne nous aide à traîner nos sacs et équipements de plongée jusqu'au chalet... malgré le fait qu'il devait bien y avoir 40 personnes oisives faute de clients!

Les règles sont nombreuses, ... Comme le repas servi à 19h00, et prêt avant uniquement pour le personnel, qui mange devant les clients qui eux doivent attendre (le même plat!). Comme le thé à 17h00 pour les clients, mais pas pour le personnel qui mange tranquillement du gâteau avant l'heure sous notre nez...

Pour Elphinstone, il faut 5 clients... ça commence mal quand on est 4 clients dans le camp... après négociations qui virent au marchandage, nous sommes autorisés à y aller, moyennant un bon supplément pour le trajet et le guide...

Départ à 6h00... mais le petit déjeuner est à 7h00... on a le droit de regarder le personnel et les guides déjeuner et boire un bon café, mais les clients n'y ont pas droit! C'est donc l'estomac vide que l'on part plonger! Et on part pour 1 plongée, puis on revient au camp 1 heure, pour repartir pour la seconde plongée ! Un aller retour en zodiac bien inutile...

Quand au guide que l'on paie en supplément... il nous expliquera que nous devons rester à 30 mètres maximum et lui, descend avec ses copains guides (on ne le voyait même plus), nous laissant seuls... on le retrouve dans les 10 mètres, en train de jouer à s'agripper à un napoléon.... il y a de quoi être écoeuré ! Bon, quand même un requin marteau à Elphinstone 3 plongées sur 4... sans aller à plus de 30 mètres!

A Dolphin Reef, autre plongée en supplément après 1 heure de trajet à l'arrière d'un camion et un peu plus d'une heure de bateau, pas le moindre museau de dauphin... heureusement qu'il y en a à Wadi !

Après avoir vu Elphinstone, Dolphin Reef et le récif local, il est possible de visiter d'autres sites en partant en camion le long de la côte... ce que nous ne ferons pas car nous avons eu la chance de croiser le responsable du camp de Wadi le 3ème jour de notre séjour à Shagra.

Après d'âpres négociations (le responsable de Shagra voulait nous faire payer un supplément de 50 euros par jour et par personne pour quitter les chalets de Shagra et repartir en tente à Wadi, plus 100 euros pour le trajet...), lassés de l'ambiance et de l'attitude du personnel de Marsa Shagra, nous avons bouclé nos valises à la vitesse de l'éclair et sommes repartis à Wadi avec son responsable... pour y finir d'agréables et reposantes vacances et plongées...

 

En conclusion, à l'époque, Marsa Shagra nous a laissé une bien amère impression, celle d'un camp vide, où le personnel vit sa vie sans s'occuper des clients, où les suppléments ne sont accompagnés d'aucun des services promis (comme la présence d'un guide), où les guides ne respectent rien, où les clients passent en dernier...

Les nombreux comptes-rendus que j'ai lu sur ce camp depuis montrent qu'il peut se révéler nettement plus agréable lorsqu'il est bien géré et quand il y a un peu plus de clients...

 

 

Les Plus de ce voyage

- Le requin marteau à Maksour

- Les requins marteaux à Elphinstone, un très beau site de plongée

- La découverte du camp de Wadi Lahami où nous retournerons plusieurs années de suite

- Le havre de paix, la qualité de service et des plongées de Wadi

- Avoir pu écourter notre séjour à Shagra et repartir à Wadi

 

Les Moins de ce voyage

- La sensation désagréable que nous a laissé le camp de Marsa Shagra et l'attitude de son personnel

- Le site de Dolphin Reef, une pure attraction touristique

 

 

Conclusion

okLa découverte du camp de Wadi Lahami qui influencera pendant plusieurs années nos vacances plongées !

 

 

Retour en haut de la page

 

© MANTA 2008 - 2011