Raie Manta

MANTALEAU

 

drapeau indonésie Compte-rendu du voyage à Bunaken en octobre 2009

 

*Si vous utilisez Internet Explorer, vous pouvez sans risque autoriser le contenu bloqué pour visualiser le diaporama

 

Ci-dessous quelques exemples de photos.

Pour voir l'intégralité, consultez les galeries.

 

Date du séjour : du 31 octobre au 4 novembre 2009

Organisation du voyage : individuelle

Club : Froggies

Plongées réalisées : 7 (dont 1 de nuit) sur 3 jours

Avis général : Plongées sympas coeur

 

Sites de mes plongées :

Bunaken : Tengah, Ron's Point, Alung Banoa, Johnson's, Likuan 2

Côte de Manado : Extra city, Batas Kota

 

Accès à la galerie de photos sous marines

 

Accès à la galerie de photos sous marines / Format HTML

 

Un peu de géographie...

carte acces manado

 

Localisation des Sulawesi et de Bunaken au Nord de Manado

carte indonésie Sulawesicarte Nord Manado

 

Carte des sites de plongée de Bunaken

carte des sites de plongée du nord de Manado carte des sites de plongée de Bunaken

 

Compte-rendu du séjour

J'ai déjà beaucoup écrit lors de mes 3 précédents compte-rendu que vous trouverez ici : Bunaken mars 2006, Bunaken novembre 2006 et Bunaken mars 2007

 

Je ne vais donc pas réécrire ce qui a déjà été détaillé auparavant, mais depuis les 3 précédents séjours, il y a eu des changements notables que je vais vous exposer, ainsi que mon ressenti...

 

Avant de commencer, le principal changement : le centre a été vendu en milieu d'année à Bastianos (le centre de plongée situé à côté de Froggies). Les habitués du lieu connaissant Christiane comprendront que l'on ne peut pas continuer à cumuler la gestion d'un centre, des activités de protection de l'environnement et assurer les cours de plongée toute sa vie. Christiane avait cherché des managers pour le centre, et ceux qui ont enfin été trouvés après de longues recherches n'ont pas fait l'affaire... la solution a hélas été la vente... et c'est évident, Froggies sans Christiane ne sera plus Froggies tel qu'avant...

 

LE CHOIX DU CENTRE

J'avais réservé longtemps à l'avance, avant la vente du centre... Inquiète, j'ai contacté le nouveau responsable nommé par Bastianos, Benny, qui m'avait rassurée, promettant qu'il n'y aurait pas de changements et de maintenir la qualité à laquelle les habitués s'étaient tant attachés, le fonctionnement, les guides...

Point positif, il a également maintenu les tarifs qui m'avaient été fournis lors de la réservation, même si certains aspects avaient changé entre temps (nouveau supplément individuel par exemple).

 

LE VOYAGE

Avion : Singapour Airlines, Paris - Singapour - Manado. Nouveauté : A380 de Paris à singapour, ma première fois.

Même configuration des sièges que l'ancien vol qui assure la liaison Paris/Singapour avant l'A380.

J'ai trouvé qu'il était plus silencieux et qu'il y avait plus d'espace au 1er niveau (je n'ai pas testé le second niveau) entre le siège et le hublot. Par contre, l'aile est tellement grande, qu'il faut un siège dans la dernière section de l'avion pour avoir une vue dégagée du paysage en dessous!

Arrivée à Manado : on prend son visa et un chauffeur de Froggies nous attendait... 45 minutes de voiture pour aller au port, dans un trafic très dense, puis 45 minutes de bateau (l'un des bateaux de Froggies)... pas d'attente entre les différents transports à l'aller.

Au retour, le transfert fut moins satisfaisant... nous devions enchaîner avec un vol Manado/Sorong et on nous avait bien assurés juste au départ de Bunaken que le taxi nous attendait... Et bien non... personne à l'arrivée à Manado! Le personnel qui nous accompagnait sur le bateau est resté avec nous, veillant à nous assurer un peu de confort en nous déplaçant de l'autre côté de la route, à l'ombre... on était bien penauds, avec nos bagages, à attendre sur le bord de la route... et bout de longues minutes, on se décide à appeler Benny... qui nous assure que le taxi arrive... bientôt... Mwouai... facile 1 heure de retard, on a demandé au taxi de foncer sur la route (enfin, "foncer" c'est pas si facile dans les bouchons!)

Finalement, on est arrivés 1h00 avant le décollage théorique de l'avion... qui aura 2h00 de retard!!!

 

LE LOGEMENT

Quoi de neuf par rapport à mes CR précédents?

Pour l'instant, le nombre de logements n'avait pas changé... mais on entend parler de construction de plusieurs nouveaux bungalows...

A l'intérieur des bungalows, la salle de bains a changé :

- d'une part, l'eau douce qui était amenée chaque jour de Manado par bateau a été remplacée par de l'eau provenant de l'île de Bunaken... c'est plus écologique, on ne peut qu'être favorable... même si désormais, il s'agit plus d'eau saumâtre que d'eau douce...

- d'autre part, comme me l'avait annoncé Christiane, le bassin d'eau et son récipient pour une douche à l'indonésienne, a été remplacé par une vraie douche... pas plus chaude qu'avant, disons à température ambiante, c'est supportable. Au niveau écologique, je suis partagée, le gaspillage est plus facile...

Autre nouveauté : comme me l'avait annoncé Christiane, il y a désormais une connexion wifi, et elle fonctionne apparemment depuis les bungalows (je n'ai pas utilisé). Si on voyage sans PC, on peut également utiliser celui qui se trouve dans les bureaux.

Concernant la blanchisserie, elle était toujours proposée, et plus rapide, il m'a semblé que le séchage au soleil a été remplacé par un sèche linge... au moins, quand il pleut, on a quand même ses vêtements propres et secs rapidement!

Pas de changements pour le reste : ventilateur, de l'eau pour boire, une moustiquaire, des spirales et un spray anti moustiques, plusieurs prises électriques (pas de problème de tension à part quelques baisses de temps en temps), serviettes fournies dans les chambres.

 

LES REPAS, LA VIE AU CLUB

C'est là que s'est située ma principale déception... j'avais gardé un souvenir gustatif très agréable des buffets du midi et du soir, ainsi que de l'ambiance qui régnait... le seul point positif est la nouvelle terrasse qui permet de se reposer devant un verre avec une vue directe sur la mer et le coucher de soleil.

Déçue, car j'ai trouvé les repas plus basiques, moins savoureux, plus secs... les anciennes cuisinières sont parties, la nouvelle cuisine est moins subtile au palet... Fini aussi les fruits locaux qui étaient parfois servis en dessert... il faut désormais se contenter d'ananas... dommage pour la découverte de nouvelles saveurs!

Le petit déjeuner a peu changé : toast, crêpes, fruits...

Les gâteaux secs du goûter étaient les mêmes... mais parfois en rupture de stock... et sans rien d'autre... j'avais précédemment pu me délecter de pâtisseries aux couleurs kitch... il n'y en a jamais eu...

Côté ambiance, j'avais tout particulièrement apprécié lors de mes précédents séjours, l'ambiance lors du repas le soir. De nombreux membres du personnel se regroupaient pour jouer de la musique et chanter, il y avait parfois 3 ou 4 guitares, dont une espèce de grosse basse locale, et une vingtaine de personnes qui étaient présentes et chantaient. Parfois, on se mettait à danser avec Christiane, la cuisinière, et les filles qui s'occupent des repas...

Cela existe encore??? Il faut quand même le dire vite... oui, factuellement, ça existe encore... un guide est venu jouer et chanter quelques minutes en 5 jours... je n'ai ressenti aucun enthousiasme ni réelle envie de se faire plaisir et de faire plaisir... au mieux la poursuite d'une tradition... semaine non représentative? je ne sais pas...

Ce qui est certain par contre est que l'ambiance a bien changé... il est passé où le grand sourire qui illuminait la plupart du temps le visage du personnel? fini les blagues de potaches sur terre, sur l'eau ou sous l'eau... manifestement, l'heure n'est plus à la plaisanterie! Chacun fait son boulot, assure le service habituel... et c'est tout! On sent une tension palpable, il y a ceux qui en veulent à Christiane (au point de ne plus lui adresser la parole après toutes ces années), il y a ceux qui la regrettent et lui parlent encore, il y a tous les nouveaux... et il reste peu des anciens que j'avais connus. Du côté des guides, certains parmi les très bons sont partis ailleurs, il y a de jeunes nouveaux qui doivent encore acquérir un peu d'expérience (et en particulier cesser de tripoter et déplacer la vie sous marine)...

Et Benny dans tout ça? Je n'ai rien à lui reprocher, il assure comme il peut, il est à l'écoute des commentaires et prend en compte chaque remarque que l'on lui fait, il essaie de faire de son mieux. On peut aussi lui faire confiance et demander à faire des achats à Manado, il assure. Sa situation ne doit pas être si facile, assurer la reprise et le fonctionnement d'un club qui accueillait une majorité d'habitués et jouissait d'une excellente réputation, reprendre la main vis à vis du personnel tant ancien que nouveau, gérer les finances entre les besoins courants et ce que veut bien lâcher Bastianos...

 

PLONGER, PLONGER, PLONGER, ET PLONGER.!!!

Comme grand point positif du séjour, je constate que le choix des sites de plongée peut encore être fait ou orienté par les plongeurs eux mêmes, et que la durée des plongées est restée limitée à la consommation de chacun...

1 guide pour 2 ou 3 clients, 4 ou 5 plongeurs par bateau, cela reste très agréable. Nous concernant, nous étions 3 puis 4 plongeurs ensemble et sommes restés seuls sur le bateau.

 

Les plongées réalisées, mes annotations sur le carnet de plongée :

J1, 7h30 - Tengah, 31m, 77mn: tombant sympa, nudibranches, murène, crabe orang outang, ghospipe , visibilité moyenne

J1, 10h15 - Ron's Point, 30m, 90 mn: à la recherche du pontohi que nous ne trouverons pas, beaucoup de corail mort sur la pente de sable, poisson feuille, ver plat, visibilité moyenne, pas de courant.

J1, 17h30 - Alung Banoa, 22m, 70mn: plongée à la tombée du soleil pour observer les mandarins, blue ring octopus, nudibranches, cigales de mer, langoustes, soles, nombreux crabes et crevettes, pas de courant.

J2, 9h20 - Extra city, 20m, 86mn : plongée de type muck dive, ghostpipe, seiche flamboyante, poisson grenouille, soles, ballons juvéniles, variétés de scorpions, octopus rayé et mimic octopus, pas de courant.

J2, 12h40 - Batas Kota, 7m, 91mn : muck dive, ghostpipe, seiche flamboyante, poisson grenouille, soles, grondin, scorpions, pas de courant.

J2, 18h20 - Johnson's, 19m, 72mn : plongée de nuit, crabes, cigales, scorpions, poissons crocodile, pleurobranche, pas de courant.

J3, 7h15 - Likuan 2, 29m, 91mn : nudibranches, murènes, nombreux clowns, crevettes, éperviers, visi pas terrible, pas de courant.

 

BATEAUX ET EQUIPEMENT

Les bateaux n'ont pas changé. Il y a, comme avant, de l'eau douce, un espace abrité, un espace pour le matériel, et à l'avant de quoi se dorer au soleil. Une bassine d'eau est apportée pour déposer le matériel photo.

Pas de changement non plus concernant le matériel : à l'arrivée, vous le déposez dans une grande caisse qui est marquée à votre nom, et puis, plus rien à faire, tout est pris en charge : port jusqu'au bateau, préparation de l'équipement, changement des bouteilles (12 litres alu étrier, 1 sortie, pas de nitrox), rinçage, séchage...

 

 

CONCLUSION

Si c'était à refaire en 2009, j'y retournerais pour la tranquillité du lieu et les longues et reposantes plongées... mais demain?

Comme beaucoup, je me demande quel sera l'avenir de ce nouveau Froggies, nouveau logo, nouveau site web, nouveau manager, nouveau propriétaire... ne devraient-ils pas aussi changer le nom?

Il faudra leur laisser le temps de faire ou pas leurs preuves en tant que nouveau centre de plongée, sans plus tenter de comparer avec ce qu'il était précédemment... car nul doute que cela évoluera encore, en particulier si de nouveaux bungalows sont construits...

 

 

Les Plus de ce séjour

- Accès "assez simple", 2 vols internationaux, un peu de voiture et de bateau

- Une halte agréable et reposante avant notre seconde partie du séjour plongée en Indonésie...

 

Les Moins

- Pas vu un seul pontohi cette fois

- Les repas et l'ambiance se sont dégradés entre mes précédents séjours et celui ci

- La "magie" de Froggies a disparu, même si ce qui entoure la plongée (choix des sites, durée des plongées, nombre de clients par guide et par bateau...) est encore très bon, même si je trouve l'île et les logements toujours aussi agréables et reposants, même si la qualité de service est bonne, cela ne peut plus être comme avant (hélas pour les habitués, il faudra cesser toute comparaison pour ne pas être déçu du vide que laisse Christiane, elle est irremplaçable, ceci étant une opinion personnelle...).

 

Conclusion

coeurDe belles plongées pour une étape en Indonésie

 

 

Retour en haut de la page

 

© MANTA 2008 - 2011