Raie Manta

MANTALEAU

 

 

drapeau mexique Compte-rendu du séjour à La Paz en Septembre 2004

 

 

 

 

 

Photos à venir...

Date du séjour : 17 septembre au 3 octobre 2004

Organisation du voyage : individuelle

Club : Cantamar

Plongées réalisées : 32

contente Avis général : Satisfaite

 

Sites de mes plongées :

La Reina, Punta Los Lobos, El Bajo, Épave du Fang Ming, Los Islotes, Épave du Salvatierra, Lobos Rock, Swanne Rock, El Coralito, Punta Lobos, Los Paredones, La Reinita, El Bajito

 

Un peu de géographie...

carte mexique

 

Carte des sites de plongée en mer de Cortez

carte du Yucatancarte du Yucatan

 

Compte-rendu du séjour

Avion avec Air France puis AéroMexico, donc Paris La Paz via Mexico, plus simple que les formalités douanières à supporter si on passe via les Etats-Unis!.

A l'arrivée à La Paz, pas de bagages ! On nous a demandé sur quelle compagnie nous avions voyagé depuis la France et sourire... normal, Air France n'a pas toujours le temps de faire le transfert des bagages (plus de 2 heures d'escale quand même!).

Heureusement, nous voyageons toujours avec une tenue de rechange dans le sac cabine!

Club Cantamar très efficace, ils ont envoyé une voiture chercher nos sacs dès le lendemain matin (sinon, la livraison est assurée, mais chaque fin d'après-midi).

Tout le séjour a été organisé par mail avec le Club Cantamar, c'est très facile! ( http://www.clubcantamar.com/ )

 

L'hôtel et les repas

L'hôtel est situé à une petite demi heure de trajet de La Paz, près d'un terminal de ferry.

Aux alentours, les superbes paysages désertiques de la Basse Californie mexicaine : peu de végétation, des cactus, des pélicans et autres oiseaux marins..

Au niveau de la nourriture, c'est bon, assez basique et parfois répétitif. Des buffets permettent de choisir ou de manger à sa faim, quand c'est un service à table, il ne faut pas être trop pressé... restez cool!

Un conseil : demander une chambre avec prises 220 V européen car l'hôtel a surtout du 110 V, un balcon c'est sympa aussi.

 

Plongées

Le mois de septembre a été choisi pour 2 raisons : mer chaude de 28 à 32 ° (sa température chute fortement en hiver) et bonne saison pour les otaries (les bébés nés au début de l'été son autonomes et très joueurs!).

Cela s'est révélé exact, nous avons eu l'occasion de plonger et de jouer pendant des heures avec des otaries, extraordinaire!!!.Si elles veulent, elles viennent jouer avec les palmes, les octopus (elles adorent les bulles), elles tournent autour de vous et se laissent approcher de très près... attention quand même aux gros mâles patibulaires et sans doute pas aussi commodes!

Petite histoire amusante : en rentrant d'une plongée en surface (le bateau ayant changé de mouillage sans prévenir), je nageais sur le dos et finissais par trouver la nage difficile... du courant? bizarre... j'ai compris en voyant mon binôme hilare imitant une otarie... l'un d'entre elles avait trouvé le moyen de transport amusant et s'était accrochée sur le dos à ma bouteille...

 

Concernant les sites de plongée, on part généralement vers 8h30, retour entre 16 et ... 18h30, en fonction du nombre de plongées (2 ou 3), de la distance des sites, et de la rapidité du bateau! Parfois des dauphins ou mobulas en surface.

On peut choisir de suivre le guide, ou, si le site et les conditions le permettent, plonger en autonome, ce que j'ai trouvé beaucoup plus intéressant car les guides ont tendance à partir systématiquement dans le bleu, pardon, dans le vert et dans le plancton, à la recherche d'hypothétique gros... parfois avec, parfois contre le courant...

A savoir : la visibilité n'est pas toujours au rendez-vous, nous concernant, elle était plutôt mauvaise, la couleur verte de l'eau, l'absence de couleurs, de coraux et les gros blocs de pierre surprennent au début... on s'y fait... ou pas!

3 sites phare à ne pas manquer :

- El Bajo, réputé pour ses bancs de requins marteau... que je n'ai pas vus... mais avec de belles murènes vertes et dodues! Beaucoup de murènes! Des murènes colonisant chaque crevasse et trou dans les rochers... bref, des murènes! On peut aussi se laisser dériver dans le bleu à la recherche des marteaux... personne n'en a vu (vu la visibilité, ils étaient peut être à quelques mètres de nous...), les dérives m'ont vite lassées, j'ai préféré refaire cette plongée en restant près des petites montagnes sous marines... avec les murènes!

- La Reina : récif surmonté d'un phare, restes d'un bateau, quelques otaries, bancs de poissons incroyables si dense qu'il faisait nuit... avec des otaries jouant au milieu, impressionnant!

- Los Islotes : LE site des otaries... sur le rocher, sous l'eau, des otaries et encore des otaries! Plus de 200. Plongée généralement peu profonde, on joue avec les otaries entre 5 et 10 mètres, voire moins! Un paradis pour prendre des photos de ces adorables animaux! Mon coup de coeur!

Autres sites:

- quelques otaries et pas mal de vie aussi à Swanne Rock

- Punta Los Lobos : on y cherche des mobulas, pas marrant de palmer 40 minutes dans de l'eau verte sans visibilité quand il n'y a rien à voir!

- les épaves : bof... mais on y a quand même vu hippocampe et raie guitare

- autres sites plus ou moins intéressants... parfois moins que plus!

 

Autres activités hors plongée

- En PMT : L'une des spécialités du club est la recherche du requin baleine par leur hydravion ou ULM dans la baie de La Paz... payant bien sur!

- A pieds : visiter la ville de La Paz. Navette gratuite de l'hôtel pour aller y faire un tour, visite agréable de la promenade au bord de la mer.

- Promenades et randonnées au départ de l'hôtel : Paysages fabuleux, criques, montagnes, vallées couvertes de cactus.

 

Bon à savoir...

Le Club Cantamar a une capacité de plus de 100 plongeurs (6 pour des sorties quotidiennes de 4 à 30 plongeurs chaque, sans compter les bateaux de croisière parfois utilisés au quotidien, 3 bateaux de croisière), il ne faut donc pas s'attendre à un petit club au service personnalisé. Heureusement, ils sont bien organisés (casiers individuels à cadenas, possibilité de choisir son bateau, ses sites dans la mesure du possible -ce qui fut mon cas-, ou la nationalité majoritaire du bateau -j'ai préféré les japonais aux américains!-).

Très peu d'européens, forte majorité d'américains pas toujours très raffinés et de japonais pas très causants...

Ce n'est pas un lieu de belles plages, même si le Cantamar a une petite plage privée aménagée, on ne va pas là bas pour cela!

 

 

Les Plus de ce voyage

- Les otaries bien sur! Et les bancs énormes de poissons à La Reina

- Taux de change intéressant pour les réservations en direct

- Bateaux confortables pour se rendre sur les sites... mais certains sont lents (plus de 2 heures aller...)

- Le paysage avec ses immenses cactus à proximité immédiate du Cantamar (de belles promenades au dessus des criques à faire au départ de l'hôtel )

- Une nature préservée : beaucoup d'oiseaux, pélicans, mouettes...

 

 

Les Moins

- L'hôtel est situé à coté de la gare maritime et une route très fréquentée par les camions..

- Il y a encore des requins et des mantas ou je n'ai pas eu de chance??? Ce qui est certain, la saison n'est pas la meilleure en été, eau beaucoup trop chaude pour le gros

- Le repérage des requins baleines et mantas est payant et non garanti bien sur... le prix est divisé entre le nombre de personnes intéressées, ce qui peut revenir cher!

- Les hordes d'américains et de japonais pas très chaleureux et respectueux (ni sous l'eau, ni sur terre)... après on se demande pourquoi le personnel, les guides de plongée et les propriétaires sont distants.... en fait, il suffit d'aller leur parler pour briser la glace! C'est sur que parler espagnol est un plus apprécié qui nous a ouvert beaucoup de sourires

 

 

Conclusion

otaries

Il y a peu de sites et de diversité sous marine mais plonger avec les otaries vaut le détour! La prochaine fois, j'envisagerais plutôt de combiner le séjour avec une croisière et d'y aller vers fin Octobre...

 

 

Retour en haut de la page

 

© MANTA 2008 - 2011